Non, la nicotine ne crée pas de dépendance

Titre trollesque pour un post qui l'est un peu moins. Si si, je vous assure, en tant que tel, la nicotine ne crée pas de dépendance. Vous allez voir, c'est rigolo.

Préambule rapide: je me suis contenté de Wikipedia. Je suis un peu utopiste: sur des sujets aussi brûlants, je fais confiance à l'aspect crowd-sourcé de l'encyclopédie en ligne. Je suis preneur de sources contradictoires.

Ma source principale: http://fr.wikipedia.org/wiki/Nicotine#R.C3.B4le_de_la_nicotine_dans_la_d.C3.A9pendance_au_tabac.

Oui, on peut être accro à la nicotine

Voilà que je dis le contraire de ce que je mets en titre. En fait non, le titre parle de la création d'une dépendance. Je parle de son existence.

Etre dépendant à la nicotine est une réalité, les fumeurs le sont. Effet de manque, irritabilité, etc. On connaît tous, et c'est vrai.

Non, la nicotine ne crée pas de dépendance

On peut être accro à la nicotine. Mais on ne le deviendre pas en inhalant de la nicotine seule. Ca a été étudié dans le cadre de recherches de l'équipe du neurobiologiste français Jean-Pol Tassin (INSERMCollège de France). Pour devenir accro à la nicotine, il faut associer celle-ci à des inhibiteurs de la monoamine-oxydase, que l'on trouve dans... ben oui, dans la fumée de tabac.

Conclusion: la cigarette électronique ne peut pas rendre accro

A nouveau un titre trollesque. Mais c'est une conclusion viable sur base des données ci-dessus. Le seul bémol serait les substances présentes dans la vapeur de clope électronique, qui pourraient contenir ces inhibiteurs.